Différence entre Pull et Sweat

Difference entre Pull et Sweat

Par le passé, les hommes n’avaient que des vêtements en peau de bête pour se protéger du froid et des intempéries. Heureusement, cette époque est bien révolue ! Il existe aujourd’hui plusieurs sortes de vêtements, aussi pratiques les uns que les autres. Par exemple, pour le torse, on peut porter des pulls ou des sweat-shirts. Vous devez vous aussi en avoir sûrement dans votre garde-robe.

Beaucoup de personnes considèrent qu’il n’y a pas de différence entre un pull et un sweat-shirt. Par conséquent, ils utilisent les deux termes de manière interchangeable. C’est une erreur. Pour commencer, le pull existait bien avant le sweat-shirt ; ce dernier n’est apparu que récemment. Lisez cet article pour en savoir plus sur la différence entre ces deux vêtements.

Le Pull, qu’est-ce que c’est ?

Commençons par le pull. C’est un vêtement pour le haut du corps qui s’enfile par-dessus la tête. Sur ce point, il est très différent des chemises qui, elles, s’enfilent d’abord par les bras puis se boutonnent. Cette particularité lui vaut son nom de « pull-over » en anglais, ou pull pour la faire courte.

À l’origine, les pulls se faisaient à partir de mailles tricotées à base de laine de mouton ou de lapin. Sa confection est actuellement plus orientée vers les matériaux comme le coton, le polyester ou encore la soie. Toutefois, il y a une particularité. Vous remarquerez que les pulls de grand-mère faits à la main ont une maille épaisse. À l’opposé, les vêtements industriels présentent une maille plus fine, presque invisible.

Naturellement, le pull a pour fonction de garder au chaud celui qui le porte. C’est un rôle qu’il remplit à merveille ; par exemple, il dispose parfois d’un col zippé ou d’un col qui remonte pour protéger le cou. Aujourd’hui encore, ce haut est très prisé durant les périodes de grand froid comme l’hiver pour sa douceur, son élasticité et sa robustesse.

L’autre avantage — et pas des moindres — du pull-over réside dans son côté stylé et élégant. Il apporte une certaine classe et s’associe très bien avec un t-shirt, une chemise avec cravate ou un simple haut. D’autre part, s’il est assez long, le pull peut être porté comme une robe courte avec une ceinture et des collants. Ce vêtement est d’une polyvalence remarquable.

Et qu’en est-il du Sweat ?

L’histoire du sweat-shirt ou sweat est, quant à elle, plus récent. Pour commencer, « sweat » veut dire « sueur » en anglais. Ainsi, à l’origine, le sweat était un vêtement conçu dans l’objectif d’absorber la chaleur. Les premiers vêtements de ce type ont été fabriqués en 1920 et étaient destinés aux étudiants des universités américaines.

Dans cette optique, le sweat-shirt se fabrique à partir de tissu de bonneterie en coton provenant de l’extérieur. L’intérieur du vêtement est doté d’un tissu similaire à une toison ou un duvet pour conserver la chaleur de l’utilisateur. Ce procédé de fabrication permet d’avoir un haut qui conserve la chaleur de l’utilisateur durant les hivers.

La principale qualité des sweats est leur capacité à absorber la sueur produite par le corps. Ils permettent de transpirer confortablement durant l’exercice ou le sport. C’est la raison pour laquelle la plupart des athlètes et des joueurs optent pour les sweats. Mis à part cela, ces vêtements possèdent un style décontracté et relaxe très apprécié.

Pour finir, le sweat est parfois doté d’une capuche, « hoodie » en anglais. Cette petite poche qui retombe sur le dos est parfaite pour recouvrir la tête durant la pluie ou la neige. Les boxeurs américains ont contribué à démocratiser ce style. Tout le monde en raffole !

Mais alors, qu’est-ce qui distingue un pull d’un sweat ?

Quelle est la différence entre Pull et Sweat ?

Le pull et le sweat sont tous deux des vêtements très pratiques. Toutefois, porter un sweat n’offre pas la même sensation que porter un pull, pour la simple raison que ces hauts sont différents l’un de l’autre. Voici, en l’occurrence, cinq points qui les différencient :

  • L’ancienneté ;
  • Le style vestimentaire ;
  • L’usage ;
  • La polyvalence ;
  • L’aisance dans le port.

L’ancienneté

Le pull existe depuis l’antiquité. À l’époque, il était tricoté par les femmes à partir de laine animale. C’est un procédé rare, de nos jours. Sur ce point, ce haut est différent du sweat-shirt qui est arrivé beaucoup plus tard, à une période où la fabrication de vêtements commençait à être industrialisée.

Le style vestimentaire

Le sweat-shirt a un côté sportif et décontracté. Il convient plus au style vestimentaire urbain. En revanche, le pull est beaucoup plus formel. Bien qu’il soit décontracté, il peut être associé à un ensemble vestimentaire professionnel et strict. De même, on peut encore le porter pour se donner un air détendu.

L’usage

Sur ce point, le sweat-shirt bat le pull-over à plate couture. En effet, il permet de fournir à son utilisateur de la chaleur et d’absorber par la même occasion la transpiration produire par son corps. Or, le pull est conçu uniquement dans le but de fournir de la chaleur. Il ne convient pas, par exemple à la pratique du sport. C’est un défaut de taille.

La polyvalence

L’idée, à ce niveau, rejoint un peu celle de la différence au niveau de l’usage. On peut associer un pull à plusieurs autres types de vêtements sans que cela fasse tache ou soit une marque de mauvais goût. Le sweat-shirt ne se prête pas à de telles unions.

L’aisance dans le port

Une fois porté, le pull se révèle très doux, souple et élastique. Ce sont des caractéristiques que le sweat n’arrive pas encore à égaler. Toutefois, il compense cela par une résistance impressionnante, due à sa méthode de fabrication.

Ce n’est pas tout. Grâce à sa capuche, le sweat est parfois plus fonctionnel que le pull. Par exemple, lors d’une journée pluvieuse, il vous évitera d’avoir de l’eau dans vos cheveux et votre cou. Le pull n’offre pas ce genre de protection.

En somme, le pull et le sweat sont des vêtements très différents. Ils demeurent cependant très utiles, que ce soit en été ou en hiver. C’est à vous de tirer profit de leurs avantages et de leurs défauts.