Différence entre Narcissisme et Égocentrisme

Difference entre Narcissisme et Egocentrisme

Dans nos relations humaines, il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui nous donnent l’impression de ne penser qu’à elles-mêmes. Ces gens ont soit une trop grande estime d’elles-mêmes, soit elles ont tendance à se considérer comme le centre du monde. Dans le premier cas, on parle de narcissisme. Dans le deuxième cas, on parle d’égocentrisme.

Mais alors, que signifient égocentrisme et narcissisme ? A quoi les reconnaît-on, et comment les différencier ? Nous répondons à toutes ces questions dans la suite de cet article.

L’essentiel à savoir sur le narcissisme

Contrairement à l’égocentrisme qui tient compte d’autrui, le narcissisme est une anomalie comportementale qui s’exprime au détriment d’autrui. Plus concrètement, le narcissisme est l’admiration de soi-même, le fait d’être amoureux de son propre reflet. C’est une admiration exagérée de sa propre personne sur tous les plans : physique, moral, intellectuel, social, etc.

Le mot narcissisme vient du personnage grec « Narcisse », qui est tombé amoureux de sa propre image reflétée dans l’eau. C’est Sigmund Freud qui fait entrer le concept de narcissisme dans la psychiatrie.

Les psychologues qualifient ce type de comportement de surdose d’amour pour soi, dans lequel la dévalorisation de l’autre est fréquente. En effet, tout se passe chez l’individu comme si, à part lui, plus rien n’a d’importance dans la vie.

Le regard qu’il jette sur autrui est un regard condescendant, l’expression ultime de la suprématie d’un être sur son semblable. Les personnes narcissiques se sentent supérieures aux autres.

Comment se manifeste le narcissisme ?

Vous reconnaîtrez facilement un narcissique à travers les points suivants :

  • L’impression d’être unique.
  • Le sentiment que tout lui est dû.
  • Un manque d’empathie.
  • Un besoin constant et excessif d’être aimé et admiré.
  • Une survalorisation de ses capacités.
  • De l’arrogance et une attitude hautaine.
  • Un besoin de manipuler les autres pour arriver à ses fins.

Il important de savoir comment traiter avec un narcissique si vous en côtoyer un.

Comment vivre avec un narcissique ?

Face à un narcissique, vous avez deux options : soit vous vous opposez à lui, soit vous décidez d’être empathique.

Dans certains cas vous devez avoir le courage de dire stop aux exagérations d’un narcissique. Toutefois, vous pouvez lui faire comprendre que son comportement est égoïste, et que cela vous déplait, tout en restant poli et agréable. Le tout est donc dans la manière.

A l’inverse, si vous décidez de vous montrer empathique à l’égard d’un narcissique, faites le. Pour cela, il est utile que vous compreniez l’origine du narcissisme chez l’individu pour mieux la comprendre. Ainsi vous pourrez la féliciter quand elle fait bien, sans trop exagérer non plus.

Le narcissique ne supportant pas le succès des autres, mieux vaut rester discret sur ses propres réussites et privilèges pour ne pas réveiller sa jalousie. En cela le narcissique n’est pas si éloigné de l’égocentrique.

L’essentiel sur l’égocentrisme

L’égocentrisme est l’attitude d’une personne tendant à tout ramener à elle seule, et à ne voir le monde qu’au travers de ses propres intérêts. Il est difficile pour son entourage de vivre avec un égocentrique, tellement il ne manque aucune occasion de tout ramener à lui.

Il n’y a rien de plus pénible que de tenir une conversation avec un égocentrique. Paradoxalement, un égocentrique est bien capable de faire preuve d’une grande capacité d’écoute et d’attention. Seulement, l’interprétation qu’il fera de la conversation sera toujours personnelle.

L’égocentrique est persuadé que son attitude, ses jugements, son comportement et ses solutions sont les seules valables. Il se dit souvent incompris des autres, et être plus impliqué dans un engagement collectif. Pour lui, il donne toujours sans rien recevoir en retour. Et pourtant, son entourage ne sent vraiment pas un soutien de sa part.

L’égocentrique se préoccupe avant tout de sa personne, et pense qu’il est la première préoccupation des autres.
Certains traits palpables permettent de vite identifier un égocentrique.

Comment se manifeste l’égocentrisme ?

Vous reconnaîtrez facilement qu’un individu est égocentrique quand il :

  • commence souvent ses phrases par Moi, je, mon, mes, etc.
  • ne supporte pas l’échec, c’est un gros compétiteur. Quand il échoue, il accuse les autres d’en être responsables.
  • jalouse le succès des autres.
  • est toujours en demande de compliments.
  • ne s’entoure pas de personnes égocentriques car il veut être le seul à briller.
  • ne s’intéresse pas aux autres sauf pour savoir ce qu’ils pensent de lui.
  • se croit supérieur aux autres.
  • monopolise toujours la conversation et n’écoute pas ce que les autres ont à dire car trop centré sur sa personne.

Différence entre narcissisme et égocentrisme

Il est bien facile de confondre les deux. Cependant la différence entre ces deux traits de caractère est très nette. Nous mettrons en lumière ce qui les distingue en mettant l’accent sur la définition, les caractéristiques, l’empathie et le désordre mental.

La définition

L’égocentrique est un individu qui ne s’intéresse qu’à ses besoins. A l’inverse, le narcissique est une personne qui s’intéresse aux autres mais qui à une confiance exagérée en lui-même.

Les caractéristiques

S’il est vrai que l’égocentrique et le narcissique aiment tous les deux être au centre de l’attention, il n’en est pas moins que l’égocentrique comprend le monde dans sa propre perspective. A l’opposé, le narcissique aspire constamment à l’approbation des autres.

L’empathie

Un individu égocentrique a du mal à faire preuve d’empathie envers les autres. Par contre, un narcissique ne cherche pas à comprendre les autres car il est désintéressé.

Désordre mental

L’égocentrisme n’est pas un trouble mental. Par contre, le narcissisme peut parfois être diagnostiqué comme un trouble mental.

Conclusion

En somme, l’égocentrisme et le narcissisme sont des traits de caractère qui partagent beaucoup de similitudes entre eux. Mais ce n’est pas une raison pour les confondre. Il existe en effet de nombreux points de différence. Parmi ceux-ci, on peut citer les définitions, l’état psychique ou encore les caractéristiques.