Différence entre Mousse et Lichen

Difference entre Mousse et Lichen

Les mousses et les lichens sont des organismes aussi complexes et fascinants que méconnus. Il n’est pas surprenant que les gens les confondent. D’ailleurs, par le passé, les mousses ont été appelées lichens. Après tout, dans les deux cas, il s’agit de petites touffes poussant à l’ombre et ne ressemblant ni à une plante vasculaire ni à un champignon. Ils sont également tous les deux cryptogames, autrement dit, leur reproduction ne se fait pas par graines et fleurs. Sur la base de ces nombreuses similitudes, on est en droit de se demander si ces organismes sont la même chose ou s’il existe plutôt des différences entre eux. L’article qui suit vous édifie davantage sur la question.

Qu’est-ce que la mousse ?

La mousse, pour faire simple, est un type de bryophytes. Il s’agit en réalité d’une plante simple, caractérisée par l’absence de vrai système vasculaire. En effet, la mousse n’a pas de tissus spécialisés transportant activement l’eau et les nutriments comme la sève, du sol jusqu’au bout des feuilles et vice-versa. De plus, elle absorbe simplement l’eau et les nutriments comme une éponge verte et feuillue.

Cet organisme subit une modification des générations avec un stade gamétophyte important. Sur le gamétophyte, se développe un sporophyte permettant la production des spores dans une capsule. Cette dernière, de façon générale, est tenue par une tige. Lors de la germination des spores est produit le protonema qui est une structure filamenteuse assurant le développement de la structure à tiges feuillues ou le gamétophyte. Les feuilles poussent en spirale autour de la tige.

Concernant les structures ressemblant aux racines du gamétophyte, elles sont appelées rhizoïdes. Ils sont multicellulaires et ont pour fonction principale de fixer la plante au substrat.

Par ailleurs, il existe deux types de gamétophytes : les gamétophytes mâles et femelles. Les gamétophytes mâles développent une anthéridie permettant la production des gamètes mâles. En ce qui concerne les gamètes femelles, elles sont produites par des archégones qui correspondent à des structures du gamétophyte féminin.

Les mousses acrocarpes produisent des archégones à l’extrémité de la tige principale. Par contre, les mousses pleurocarpes produisent des archégones sur les pousses latérales. Lors de la fécondation des gemmates, le sporophyte se forme sur le gamétophyte femelle.

Qu’est-ce que le lichen ?

Le lichen est un organisme composite entretenant une relation symbiotique. Pour qu’il se forme, il faudrait nécessairement un ou plusieurs champignons et algues ou cyanobactéries. Le lichen, généralement, peut être identifié dans de nombreuses couleurs, tailles et formes.

Aussi, il pousse là où aucune plante ne peut vivre : en haut des montagnes, sur les rochers du bord de mer, sur la lave refroidie… En pourrissant, les débris de lichen forment un sol riche pour que la mousse et d’autres plantes grandissent.
Pour lutter efficacement contre la prolifération des lichens, il faut effectuer un démoussage. Cela consiste à déraciner l’ensemble de ces végétaux parasites par le biais d’une brosse métallique et de l’eau. Ils peuvent être aussi retirés avec un couteau.

En réalité, le lichen est souvent confondu avec la mousse, en raison de la présence de minuscules branches sans feuilles appelées fruits ou de feuilles plates nommées folioses. Aussi, la mousse et le lichen sont des types primitifs d’organismes, petits et peu voyants. Il est aussi possible de remarquer que les deux peuvent subir la photosynthèse et grandissent en se fixant à une surface.

Dans le même ordre d’idées, la mousse et le lichen n’ont pas de surfaces cireuses, ce qui empêche la déshydratation. Outre le fait qu’ils manquent de tissu vasculaire, les deux présentent des rhizoïdes qui les attachent au substrat. En outre, ils absorbent les polluants et le dioxyde de carbone. Pour finir, ils présentent une certaine utilité dans la production de médicaments, de colorants, de fourrages pour animaux et d’ornements.

Seulement, le lichen n’est pas une plante comme la mousse. Certaines formes de lichens peuvent être des flocons, se trouvant sur la surface appelée crustose et le léprose en poudre.

Quelle est la différence entre mousse et lichen ?

La mousse et le lichen du fait de leur caractère peuvent faire l’objet de confusion. En outre, il existe de nombreuses similitudes entre eux. Mais il faut bien noter que ces organismes présentent de grandes différences remarquables au niveau de :

  • La définition
  • L’importance
  • Le type d’habitat
  • La couleur
  • La structure
  • L’énergie

Concernant la définition, il est possible de remarquer immédiatement que la mousse fait référence à une petite plante verte sans fleurs. Elle se démarque par l’absence de racines véritables et pousse dans des tapis bas ou des coussins arrondis dans des habitats humides. Aussi, cette plante se reproduit grâce aux spores libérées par des capsules. Par contre, le lichen concerne une simple plante à croissance lente se développant sur les rochers, les murs ou les arbres.

Au niveau de l’importance, la mousse est une plante primitive tandis que le lichen est une relation symbiotique entre un champignon et une algue ou une cyanobactérie. Par rapport au type d’habitat, la mousse pousse dans des environnements ombragés alors que le lichen connaît sa croissance sur les rochers et les arbres.

En ce qui concerne la couleur, la mousse peut être vert foncé ou claire. Le lichen, quant à lui, se présente sous différentes couleurs pouvant varier du vert grisâtre pâle au jaune en passant par le brun, le rouge, l’orange, etc. Du côté de la structure, la mousse se développe en forme de tige, de racine et de feuille. Le lichen, par contre, ne développe pas de structures de tige, de racine ou de feuille.

Enfin, pour ce qui est de l’énergie, la mousse peut capter celle de la lumière solaire par l’entremise de la photosynthèse. S’agissant du lichen, il procède à l’utilisation de l’énergie produite par les algues ou les cyanobactéries.

En conclusion, il est possible de dire qu’il existe bel et bien des différences entre mousse et lichen. La différence principale concerne le fait que la mousse est une plante simple tandis que le lichen est un sandwich algue champignon. Les autres différences importantes concernent notamment, l’importance, le type d’habitat, la couleur, la structure et l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.