Différence entre la tension interfaciale et la tension superficielle

Difference entre la tension interfaciale et la tension superficielle

Dans un liquide, les molécules en vrac subissent une force d’attraction provenant de toutes les directions. Ce type de force se produisant entre elles a été appelé la force d’attraction cohésive.

Toutes les molécules à la surface du liquide subissent une force d’attraction nette vers la masse du liquide, c’est-à-dire le centre. Cette force s’appelle la tension superficielle du liquide.

Et la force subie par le reste des molécules en vrac est appelée tension interfaciale car elle se produit à l’interface de deux couches de liquide dans le récipient.

Tension interfaciale vs superficielle

La principale différence entre la tension interfaciale et la tension superficielle est l’endroit où elles se produisent toutes deux. La tension superficielle se produit sur une seule surface liquide, alors que la tension interfaciale est définie comme l’interface de deux liquides non miscibles ou de deux substances quelconques. En fait, la tension superficielle est la dérivée de la tension interfaciale dans le cas où la force exercée par la seconde surface est nulle ou négligeable.

La tension interfaciale est la propriété entre deux substances quelconques, mais surtout entre deux liquides non miscibles. L’interface des substances peut être liquide-liquide, liquide-solide, ou solide-air.

La tension interfaciale est le coût énergétique par unité de surface associé à la création d’une interface entre deux substances. Il s’agit d’une force d’interaction entre deux molécules différentes. Elle s’explique principalement par la force d’adhésion entre les molécules.

D’autre part, la tension superficielle se limite aux molécules de surface du liquide. Ce type de force d’attraction est une force d’attraction d’interface liquide-air.

La tension superficielle est une force d’interaction entre les molécules semblables, c’est-à-dire les molécules qui sont semblables entre elles. Cette force d’interaction est généralement appelée force de cohésion. La force cohésive entre les molécules est, en fait, responsable de la tension superficielle.

Cette force empêche les molécules du liquide de se séparer les unes des autres.

Tableau comparatif entre la tension interfaciale et superficielle

Paramètres de comparaison Tension interfaciale Tension de surface
Définition Propriété d’un liquide avec un gaz Propriété entre deux substances quelconques
Lieu d’apparition Surface liquide unique L’interface de deux liquides non miscibles
Type d’interface Interface liquide-air Interface liquide-liquide, liquide-solide, solide-sir
Type de force Force cohésive Force d’adhérence
Force d’adhérence Une force plus grande Force inférieure

Qu’est-ce que la tension interfaciale ?

La tension interfaciale est la force d’attraction entre deux substances formant une interface. Ces substances peuvent être de n’importe quel type : liquide-liquide, liquide-solide, ou même solide-air.

Il s’agit du coût énergétique par unité de surface associé à la création d’une interface entre deux liquides non miscibles. L’unité S.I. de la tension interfaciale est le millinewton par mètre (mN/m).

Pour comprendre la tension interfaciale, il est préférable de connaître d’abord la force d’adhésion. La force d’adhérence est l’interaction entre des molécules différentes. Lorsque deux liquides non miscibles sont mis en contact, la force d’interaction entre eux est appelée force d’adhérence.

Les forces d’adhésion jouent également un rôle important lorsqu’un liquide est mis en contact avec un solide.

La tension interfaciale est très similaire à la tension de surface mais varie en fonction de certains facteurs. Elle est également affectée par la température, la pression et les substrats, tout comme la tension de surface.

L’un des exemples les plus courants de force interfaciale se trouve à l’interface de l’huile et de l’eau. L’interface huile-eau a une énergie interfaciale élevée, alors que l’interface eau-savon a une énergie interfaciale beaucoup plus faible.

Qu’est-ce que la tension superficielle ?

La tension de surface est la force d’attraction subie par les molécules présentes à la surface d’un liquide. Les molécules subissent une force vers la masse du liquide. Cette force est appelée tension de surface. Il se forme ainsi un “film” qui rend plus difficile le déplacement d’un objet à travers la surface ou le volume du liquide.

L’unité S.I. de la tension superficielle est également le millinewton par mètre (mN/m).

La tension superficielle est essentiellement la dérivation de la tension interfaciale elle-même lorsque la force du côté de la seconde surface est nulle ou négligeable par rapport à l’autre force. La tension superficielle et la tension interfaciale sont également très similaires.

Pour la tension superficielle, une surface est un liquide, et l’autre surface est un gaz. Par exemple, le passage de l’eau à l’air forme une surface où la tension superficielle agit dans le liquide.

A l’opposé de la tension interfaciale, les forces cohésives sont responsables de la tension de surface. Les forces cohésives sont la force d’interaction entre les molécules qui sont semblables les unes aux autres. Ce sont des forces d’attraction qui résistent à la séparation des molécules de la surface.

Par exemple, les solides ont des forces de cohésion tellement fortes qu’ils ne collent à aucune autre substance. Alors que les liquides ont également des forces d’adhérence qui leur permettent d’interagir avec d’autres substances.

Différence entre la tension interfaciale et superficielle

  1. La tension superficielle est la force d’interaction entre des molécules qui se ressemblent, tandis que la tension interfaciale est la force d’interaction entre des molécules différentes.
  2. La tension superficielle se produit à l’interface d’un liquide et de l’air, alors que la tension interfaciale peut se produire entre l’interface de deux substances quelconques comme liquide-liquide, liquide-solide ou solide-air.
  3. La tension superficielle est supérieure à la force interfaciale parce que, dans la phase gazeuse, les forces de cohésion sont de plus faible ampleur que dans la phase liquide.
  4. La tension superficielle est la force d’attraction subie par les molécules de la surface vers la masse du liquide, tandis que la tension interfaciale est la force d’attraction subie par les molécules des deux substances de part et d’autre de l’interface.
  5. La tension superficielle est causée par la force de cohésion entre les molécules, tandis que la tension interfaciale est similaire à la force d’adhésion entre les molécules de la masse.

Conclusion

En conclusion, la tension de surface et la tension interfaciale ne sont pas aussi différentes qu’on le pense. Elles sont assez similaires dans de nombreux facteurs mais restent deux types de forces différentes.

La tension superficielle et la tension interfaciale sont toutes deux importantes à des fins industrielles et jouent un rôle important dans notre vie quotidienne sans même que nous le sachions.

L’un des faits importants à retenir est que la tension superficielle est supérieure à la tension interfaciale, même si elles sont assez similaires à certains égards.