Différence entre Fer et Ferritine

Difference entre Fer et Ferritine

Le fer est un élément essentiel pour la santé de tout être vivant. Il joue un rôle très important dans le bon fonctionnement de l’organisme. La ferritine par contre est une protéine permettant de stocker les réserves en fer de l’organisme.

Etant donné qu’ils partagent beaucoup de similitude entre eux, de nombreuses personnes ont souvent tendance à les confondre. Et pourtant, il existe bien des points de dissemblance entre fer et ferritine. Si comme de nombreuses personnes, vous faites également la confusion entre ces deux notions, vous devez absolument lire cet article.

Le fer : Qu’est-ce que c’est ?

Le fer est un mot polysémique. Il a en effet plusieurs sens. Il désigne taDifférence entre fer et ferritinentôt un métal, tantôt une substance bénéfique pour le corps humain. Dans cet article, nous allons nous intéresser au fer en tant que substance indispensable pour le corps. Dans ce sens, on peut définir le fer comme un oligo-élément indispensable à l’organisme et qui intervient dans de nombreuses réactions chimiques.

Rôle du fer dans l’organisme

Le fer joue un rôle important en tant que constituant de l’hémoglobine. Cette dernière est une grosse molécule située à l’intérieur des globules rouges favorisant le transport de l’oxygène des poumons vers les cellules de l’organisme. Entrant ainsi dans la composition de l’hémoglobine, le fer assure la transition de l’oxygène de l’air inspiré vers les autres organes du corps. En d’autres termes, le fer assure la synthèse de l’ADN.

De même, il favorise le développement et le maintien de la fonction cognitive telle que la concentration, la mémoire ou même l’apprentissage. De plus, il assure le bon fonctionnement du système immunitaire et diminue considérablement la fatigue.

Manifestation d’une carence en fer

Plusieurs symptômes témoignent de la baisse de fer. Au nombre de ceux-ci nous avons : des troubles cognitifs, des maux de tête, des palpitations, un essoufflement à l’effort, des vertiges et même une pâleur de la peau.

Les différents types de fer

On distingue deux types de fer contenu dans les aliments :

  • Le fer non héminique

Il est contenu dans les végétaux et est très peu absorbé par l’organisme à un taux allant de 1 à 5%

  • Le fer héminique

Il est contenu dans les aliments tels que les viandes, les poissons ainsi que les fruits de mer. Il est plus facilement absorbé que le fer non héminique à un taux allant de 10 à 30%.

Quelques aliments riches en fer

Comme aliments riches en fer nous avons : le jaune d’œuf cuit, las amandes, le magret de canard, le boudin noir cuit, le foie de volaille cuit, les moules, le cœur de bœuf cuit, le pâté de foie volaille, les lentilles cuites, les épinards cuits, les pistaches, le carpaccio de bœuf, les petits pois cuits, la mâche, le thon, etc.

La ferritine : Qu’est-ce que c’est ?

La ferritine est une macromolécule sphérique assurant le stockage du fer. Elle est constituée de l’assemblage de 24 sous-unités de 2 types que sont le H signifiant heart et L comme liver en proportion variable, délimitant une coquille centrale de 8nm et de diamètre extérieur de 12nm. À l’intérieur de celle-ci, le fer est emmagasiné sous forme de micelles d’oxydes de fer hydraté et phosphaté.

Un bilan martial permet de mesurer le taux de fer dans l’organisme, mais également son métabolisme. En effet, un prélèvement sanguin révèle la quantité de fer dans la circulation sanguine, l’état des réserves et même les mécanismes de compensation mis en place par l’organisme.

La concentration de ferritine dans le sang avoisine souvent 18 et 270 ng/ml chez l’homme. Chez la femme, c’est plutôt une quantité comprise entre 18 et 160 ng/ml et chez l’enfant elle est comprise entre 7 et 140 ng/ml. Si votre fer sérique est bas et votre ferritine normale vous ne devez pas vous soucier.

Cependant, dans le cas contraire, il faudra trouver un moyen pour compenser le manque en consommant plus d’aliments riches en fer. Notons cependant que ces valeurs estimées normales peuvent varier en fonction de l’âge, du sexe, de l’effort physique et de bien d’autres facteurs.

Les fonctions de la ferritine

La ferritine a une fonction de détoxication et de stockage du fer dans l’organisme. En effet, la fonction de réserve permet à chaque molécule de ferritine de contenir jusqu’à 4500 atomes de fer sous forme ferrique. Cette fonction consiste à réguler l’absorption intestinale du fer en adéquation avec les besoins de l’organisme.

Les organes contenant la ferritine

On retrouve la ferritine à l’intérieur de l’organisme dans les monocytes-macrophage du foie, de la rate et de la moelle osseuse. Elle est également retrouvée dans le cytoplasme des hépatocytes, des hématies, des leucocytes. Par ailleurs, elle est aussi contenue que les cellules de divers organes tels que le rein, le cœur, le poumon, le testicule et le placenta.

Origine de la baisse du taux de ferritine

La baisse du taux de ferritine est généralement le signe d’une carence en fer. On parle dans ce cas d’une hypoferritinémie. Cette dernière peut provenir d’une faible alimentation en fer, d’une perte conséquente de sang souvent pendant la menstruation, des hémorragies hémolytiques chroniques, une grossesse, etc.

Origine et conséquences d’un taux de ferritine élevé

Un taux de ferritine élevé peut-être dû à une suralimentation en fer. En effet, lorsque le taux de ferritine dépasse les 280 mg/L, il peut être considéré comme élevé. On parle dans ce cas d’une hyperferritinémie.

Elle se manifeste par des maladies inflammatoires comme l’arthrite, une atteinte au pancréas, au cœur ou au foie, certains types d’anémie, une répétition de transfusion sanguine, etc.

Différence entre fer et ferritine

Une différence principale se remarque au niveau du rôle du fer et de la ferritine. En effet, le fer assure le transport de l’oxygène de l’air inspiré vers les autres organes du corps, la synthèse de l’ADN, le développement et le maintien de la fonction cognitive, le bon fonctionnement du système immunitaire et diminue considérablement la fatigue.

La ferritine par contre est une protéine qui a pour fonction la détoxication et le stockage du fer dans l’organisme.

En somme, le fer et la ferritine se distinguent à travers leurs rôles respectifs. Le fer circule directement dans le sang tandis que la ferritine stocke les réserves en fer de l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.