Différence entre Brouillard et Brume

Difference entre Brouillard et Brume

Il nous est sûrement déjà arrivé de voir de la brume, du brouillard, de la rosée ou du gel. Mais le plus souvent, nous leur prêtons très peu d’attention. On ne s’en préoccupe que lorsqu’ils réduisent sensiblement la visibilité. Compte tenu des similitudes qui existent entre ces phénomènes météorologiques, il n’est pas rare de les confondre. Nous allons nous intéresser dans cet article à la brume et au brouillard. Si comme beaucoup de personnes vous êtes curieux de savoir la différence qui existe entre le brouillard et la brume, vous devez absolument lire cet article.

Le brouillard : Qu’est-ce que c’est ?

Le brouillard est à l’instar de la brume, de la rosée ou du gel, un phénomène météorologique. Mais il se distingue par plusieurs traits caractéristiques. On peut définir en effet le brouillard comme le résultat de la formation de nuages à un niveau très bas. Ce niveau des nuages est si bas que ceux qui sont à l’extérieur peuvent ressentir le brouillard sur leurs visages.

Le brouillard se forme en effet dès lors que l’atmosphère est suffisamment humide et les conditions sont favorables à la fraicheur. C’est à ce moment qu’on assiste à la condensation de l’eau. Lorsque les petites gouttelettes d’eau dans l’air se condensent, elles produisent des nuages. Ces derniers obscurcissent la vue. En grand nombre, ces nuages sont susceptibles de réduire la visibilité des automobilistes et de produire des accidents.

On constate en général que le brouillard est plus épais à certaines périodes. Il l’est également moins à d’autres moments. Quoi qu’il en soit, il faut dire qu’il présente très rarement une uniformité.

Par ailleurs, on remarque aussi que les ruisseaux, les vallées et alentours sont les endroits où le brouillard est plus épais et assez fréquent. Mais en général, le brouillard apparait plus le matin que le soir et est plus important le matin également. Il se dissipe en principe une fois que la température augmente pendant la journée.

Pour faire simple, le brouillard n’est rien d’autre que la vapeur d’eau condensée en suspension dans l’atmosphère. Cette vapeur produit une opacité susceptibilite de limiter la visibilité. Il ressort de la littérature scientifique au sujet du brouillard qu’il est influencé par plusieurs facteurs dont les masses d’eau avoisinante, la vitesse du vent ou encore la topographie.

En général, le brouillard se forme de deux façons : par refroidissement et par évaporation.

Dans le processus de la formation du brouillard par refroidissement, on constate que l’air est refroidi jusqu’à son point de saturation. C’est ce qu’on appelle le point de rosée.

Pour ce qui concerne le processus de la formation du brouillard par évaporation, la vapeur d’eau se mélange à l’air par évaporation. Cela a pour effet d’augmenter le point de rosée jusqu’à la saturation de l’air.

Pour rappel, la rosée peut se définir comme une humidité condensée qui prend la forme de gouttelettes. On la retrouve généralement sur les surfaces froides comme les herbes ou les vitres.

La brume : Qu’est-ce que c’est ?

L’origine de la brume s’apparente à celle du brouillard. Mais il faut reconnaitre que celle-ci est plus diversifiée. On peut définir en effet la brume comme l’amas de fines gouttelettes ou encore de fins cristaux de glace. Ces gouttelettes et ces cristaux de glace se forment sur des particules hygroscopiques microscopiques, dès lors qu’il y a une sursaturation de l’air comparativement à l’eau et à la glace présentes dans les gouttelettes.

Tout comme le brouillard, la brume a également tendance à réduire la visibilité en surface. S’il s’agit d’une humidité inférieure à 60%, on parle alors dans ce cas de brume sèche.

Comme vous l’auriez compris, le processus de formation de la brume est similaire à celui du brouillard ou encore celui des nuages.

Différence entre Brouillard et Brume

Le brouillard et la brume sont issus de deux phénomènes météorologiques. Mais des différences subsistent entre eux. Ces différences sont perceptibles sous 3 aspects : La densité, la visibilité et la longévité.

On constate en général que le brouillard a une haute densité, comparativement à la brume dont la densité est comparativement basse. Par ailleurs, pour ce qui concerne la visibilité, on parle de brume dès lors que la visibilité est supérieure à 1 km. Dans le cas contraire, il s’agit alors du brouillard.

En outre, on constate également que le brouillard dure plus longtemps que la brume. Il peut durer plusieurs minutes, voire plusieurs heures.

Conclusion

Nous avons constaté que le brouillard et la brume sont tous deux des phénomènes météorologiques. Par ailleurs, leur processus de formation est similaire, voire identique. Mais cela ne doit pas nous pousser à confondre ces deux phénomènes.

Il existe en effet des différences entre le brouillard et la brume. Trois points de différences sont à noter : La densité, la visibilité et la longévité.

Parlant de densité, il faudra retenir que le brouillard est plus dense que la brume. Par ailleurs, en cas de visibilité supérieure à 1km, il s’agit alors d’une brume. Si par contre vous ne pouvez pas voir au-delà de 1km, vous devez reconnaitre que vous êtes en face d’un brouillard. En outre, on constate que le brouillard a tendance à durer plus longtemps que la brume.

Voilà donc les trois différences majeures qui existent entre le brouillard et la brume. Vous n’avez donc plus aucune excuse pour les confondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.