Différence entre Bois et Forêt

Difference entre Bois et Foret

Le bois et la forêt font partie des écosystèmes axés sur les arbres. Il existe de nombreuses ressemblances entre ces deux zones naturelles. Mais ce n’est pas une raison pour les confondre. En effet, les bois sont plus petits comparativement aux forêts. De plus, la densité d’arbres est moins consistante dans les bois. Il existe par ailleurs d’autres critères qui permettent de faire la différence entre ces deux couverts végétaux. Dans cet article, nous allons déterminer les caractéristiques du bois et celles de la forêt pour mieux faire ressortir cette différenciation.

Le bois : Qu’est-ce que c’est et quelles sont les caractéristiques ?

On peut définir le bois comme une région sauvage recouverte d’arbres, sauf que cette région est beaucoup plus réduite, comparativement à d’autres couverts végétaux. Le bois présente en effet une densité de 25 à 60%. À cette échelle, comme vous pouvez le constater, la lumière du soleil peut traverser aisément la canopée des arbres dans les bois. Le couvert végétal est en effet moins épais dans ce cas de figure.

Généralement, pour qu’un couvert végétal retienne la définition de « bois », il faut que sa superficie se situe entre 1 et 100 hectares. On distingue les petits bois et les grands bois.

On parle de petits bois, lorsque le couvert végétal est compris entre 1 et 25 hectares. Dans le même temps, la largeur minimale du bois dans ce cas de figure est estimée à 100 mètres.

On qualifiera un écosystème de grand bois, dès lors que la superficie est comprise entre 25 et 100 hectares. Pour ce qui concerne la largeur minimale du bois, elle est de 500 mètres.

La forêt : Qu’est-ce que c’est et quelles en sont les caractéristiques ?

On appelle forêt, une zone naturelle conservant une forte densité d’arbres. On la reconnait par sa grande taille, ses feuilles persistantes ou caduques. La densité d’arbres dans ce type de couvert végétal est beaucoup plus élevée. C’est ce qui fait que la lumière naturelle du soleil ne peut traverser la canopée des arbres.

Pour rappel, la canopée est un écosystème situé au niveau de l’étage supérieur de la forêt. Elle est en contact direct avec l’atmosphère. Cette partie de la forêt se distingue par sa biodiversité et la richesse de sa productivité biologique.

Dans le langage courant, le terme de forêt est beaucoup moins approprié. On dira rarement qu’on est allé dans la forêt. En effet, la forêt est assimilable à une zone sauvage assez vaste avec tout autant des animaux sauvages.

Pour parler de la superficie, on peut dire que la forêt est un espace boisé supérieur à 100 hectares. Deux classifications sont généralement reconnues : Les forêts moyennes et les grandes forêts.

Les forêts moyennes ont une taille comprise entre 100 et 2500 hectares soit une superficie inférieure à 25 km carrés. Quant à la largeur minimale, elle est de 1 kilomètre.

Quant aux grandes forêts, leur superficie est généralement supérieure à 25 km carrés et la largeur minimale est estimée à 5 kilomètres. Il faut toutefois savoir que les grandes forêts peuvent faire l’objet d’une classification en petits massifs forestiers et en grands massifs forestiers.

On parle de petits massifs forestiers, lorsque la taille est comprise entre 400 et 2500 kilomètres carrés, avec une largeur minimale de 10 kilomètres. Par contre, dès lors que la superficie est supérieure à 2500 kilomètres carrés et que la largeur minimale est estimée à 25 kilomètres, il s’agit alors d’un grand massif forestier.

Pour désigner une forêt, il existe en effet de nombreux critères à prendre en compte en fonction de la zone géographique. On peut citer parmi ceux-ci :

  • La hauteur des arbres
  • La densité des arbres
  • L’utilisation des terres
  • Le statut juridique
  • La fonction écologique

Au-delà de ces critères, il faut également dire que de nombreux facteurs géographiques conditionnent les noms et la création de différents types de forêts. C’est pour cela qu’on parle de forêts tropicales, forêts boréales ou encore de forêts tempérées.

Comme vous l’auriez compris, il est difficile de définir exactement ce qu’est une forêt. Il existe en effet à travers le monde, plus de 800 variations conceptuelles.

La différence entre bois et forêt

Par ordre croissant suivant la superficie, les espaces boisés peuvent revêtir plusieurs formes :

  • Le boqueteau
  • Le bosquet
  • Le bois
  • La forêt
  • Le massif forestier

À ce niveau, l’une des différences entre le bois et la forêt est liée au fait que le premier occupe la troisième place dans la hiérarchie, tandis que le second est placé à la quatrième place.

Pour percevoir la différence majeure entre ces deux couverts végétaux, il faut toutefois se référer à l’Inventaire Forestier National (IFN) qui désigne par forêt, tout espace boisé de plus de 4 hectares. La différence réside donc dans l’étendue de la superficie. Quant à la hauteur des arbres, ce dernier critère ne constitue pas à proprement parler un point de différence, car à en croire l’IFN, les bois et les forêts doivent être peuplés d’espèces dont la hauteur est au minimum de 5 mètres.

Par ailleurs, il importe de noter qu’il n’existe pas de différences de climat ou d’habitat entre la forêt et les bois en dehors de la taille.

En somme, les bois et les forêts désignent des zones naturelles ou des écosystèmes similaires qui sont riches en arbres. Cependant, il faut noter qu’il existe quelques différences entre bois et forêt. Les bois sont en effet plus petits. La surface est donc un des éléments différenciateurs entre bois et forêt.

De plus, la densité d’arbres au niveau des bois est inférieure à celle qu’on retrouve au niveau des forêts. Par ailleurs, dans les forêts, la faune est constituée la plupart du temps d’animaux sauvages. On note aussi que le couvert forestier assez épais comparativement au bois. En outre, dans la hiérarchie des couverts végétaux, les bois viennent en troisième position, suivis de la forêt en quatrième place. Vous savez maintenant la différence entre le bois et la forêt. Ne faites donc plus la confusion.