Différence entre Blé Dur et Blé Tendre

Difference entre Ble Dur et Ble Tendre

Des études effectuées, on note l’existence de plusieurs espèces de blé répandues un peu partout dans le monde. Cependant, le blé tendre et le blé dur demeurent les plus présents sur la toile. Cela s’explique par leur grande importance dans notre survie, tant sur le plan alimentaire que sur le plan industriel. Si, ces deux céréales possèdent des appellations différentes, c’est principalement parce qu’ils possèdent quelques points de dissemblances.

Apparu, il y a déjà plus de 6000 ans, le blé dur se différencie du blé tendre aussi bien sur le plan physique que sur ses caractéristiques. Si, l’un résiste moins à la sécheresse, l’autre s’avère plus sensible au froid. Ces deux grandes espèces de blé s’utilisent à des fins diverses : industrie, alimentation et bien d’autres. Quels sont donc les éléments qui distinguent le blé dur du blé tendre ? Mais avant, que devez-vous retenir du blé dur et du blé tendre en général ?

L’essentiel à savoir du blé dur

Cultivé depuis la préhistoire, le blé dur de nom scientifique Tricicum durum est une variété de blé à grain nu doté d’une belle couleur jaune. Présent généralement dans les régions à climat chaud et sec, il se cultive beaucoup plus au sud de la France, en Italie, Russie méridionale, dans les régions septentrionales et centrales de l’Amérique du Nord et en Afrique du Nord.

En raison des pointes effilées sur les épis, on lui attribue également le nom de « blé barbu ». On compte près de 150 variétés de blé dur inscrites dans le catalogue officiel français des espèces et variétés et plus de 530 dans toute l’Europe.

Majoritairement destiné à l’alimentation de l’homme, il nécessite un broyage avant de pouvoir obtenir de la semoule fine ou extra-fine selon l’objectif d’utilisation. Le produit semi-fini servira dans la suite à la fabrication de pâtes alimentaires sèches. Toutefois, notez qu’il est bien possible de consommer le blé dur dans son état entier ou concassé. Il vous suffit de cuire les grains dans l’eau bouillante et salée.

Le blé dur est un aliment riche sur le plan nutritionnel. Composé essentiellement de protéines et de glucides, il dispose en son sein de toute une diversité de substances nutritives :

  • Glucides simples : sucres
  • Glucides complexes : amidon
  • Protéines insolubles : gluténines et gliadines
  • Protéines solubles : globulines et albumines
  • L’eau
  • Fibres alimentaires
  • Sels minéraux
  • Vitamine
  • Une faible quantité de matières grasses

Les apports nutritionnels et le nombre de calories dans la farine de blé varient en fonction du type de farine et du mode de transformation. En effet, plus la farine est raffinée, plus elle perd ses qualités nutritives (Magnésium, vitamines B et E, potassium, phosphore et fibres). Cependant, généralement, pour 100 grammes de farine de blé dur, vous bénéficiez d’environ 345 kcals.

L’essentiel à savoir du blé tendre

Issu de la famille des Poacées (appelés autrefois les graminées), le blé tendre est du genre Triticum aestivum. En tête de la liste des céréales les plus cultivées en France, il se retrouve généralement dans toute la moitié du nord du pays. En France, 46 % de la production sert à l’alimentation animale, 40 % à l’alimentation humaine et 14 % pour des fins industrielles. À titre d’exemple, vous avez la pharmacie, la papeterie, la production d’alcool et de biocarburants.

On distingue près de 300 variétés de blé tendre sur le marché français toute avec des particularités uniques. Ainsi, au moment de la culture, les cultivateurs choisissent l’espèce qui convient le plus à leur objectif de vente et de transformation. En effet, chaque variété de blé tendre correspond à une utilisation précise :

  • Blé biscuitier pour la fabrication du biscuit
  • Blé tendre pour la menuiserie
  • Blé fourrager pour l’alimentation des animaux
  • Blé panifiable pour la préparation du pain

Notez que chaque catégorie comprend plusieurs variétés de blé qui se distinguent par leurs conditions de cultures, leur qualité, leurs propriétés chimiques et leur utilisation.

En ce qui concerne les atouts nutritionnels du blé tendre, ils demeurent tout aussi intéressants. Aujourd’hui, un aliment incontournable dans l’alimentation des hommes de nombreux pays, cette catégorie de blé est une véritable source de protéines végétales. Bien qu’il possède une teneur en sucre et en matière grasse faible, il joue un rôle essentiel dans l’apport en énergie en raison de sa grande richesse en amidon. Par ailleurs, tout comme le blé dur, il contient des fibres, des vitamines et des minéraux.

Différence entre blé dur et blé tendre

Le terme farine de blé s’utilise généralement pour désigner la mouture des deux espèces de blé : dur et tendre. Toutefois pour le blé tendre, l’appellation « farine de froment » reste la plus courante. Ces deux espèces de céréales se distinguent sur une multitude de points.

Parlant de leur utilisation, le blé dur sert uniquement à des fins alimentaires : fabrication de pâtes alimentaires, couscous, pains traditionnels. À l’inverse, les caractéristiques du blé tendre favorisent une utilisation dans bien plus de secteurs : menuiserie, pâtisserie, pharmacie, boulangerie, industrie… Facile à moudre, il s’emploie également pour préparer des nouilles asiatiques, des pâtes fraîches et des viennoiseries.

Par ailleurs, le blé dur se distingue du blé tendre par sa forte teneur en protéine et sa grande résistance à la sécheresse. Cependant, elle demeure plus sensible au froid. En plus, son grain possède un albumen vitreux, une particularité que l’on ne retrouve pas au niveau du blé tendre.

L’essentiel à retenir

En résumé, le blé dur se distingue du blé tendre par ses propriétés chimiques limitées. Ainsi, sa transformation permet uniquement de fabriquer des pâtes alimentaires. A contrario, le blé tendre s’utilise de plusieurs manières, ce qui explique d’ailleurs sa production massive. Si votre objectif est de produire des pâtes, alors le blé dur présente la composition chimique idéale. Par contre, si vous vous intéressez au blé pour une transformation ayant trait à l’industrie, la boulangerie, les biocarburants, la pharmacie, alors nous vous recommandons le blé tendre.