Différence entre Aéroport et Aérodrome

Difference entre Aeroport et Aerodrome

Un aéronef est un appareil conçu par l’homme et capable de s’élever et de circuler dans les airs. Quand on parle d’aéronef, on pense sans doute à l’aéroport et à l’aérodrome. Il existe des similitudes entre ces deux notions. C’est ce qui fait qu’il arrive parfois que certaines personnes les utilisent de manière indifférenciée. Et pourtant, à y voir de près, il y a de réelles différences entre aéroport et aérodrome. Après avoir lu cet article, vous ne confondrez plus jamais ces deux notions.

Qu’est-ce qu’un aéroport ?

On peut définir l’aéroport comme l’endroit où les avions décollent ou amorcent leur atterrissage. Au sens large, l’aéroport est constitué de quelques éléments dont :

  • Une piste
  • La surface plane
  • Un héliport
  • Des bâtiments

La surface plane favorise l’atterrissage et le décollage des avions tandis que l’héliport permet l’atterrissage d’hélicoptères. On y trouve également des bâtiments tels que les hangars et les terminaux. Mais il n’y a pas que des hélicoptères et des avions qui sont stockés dans les aéroports. Il en est ainsi de toute sorte d’aéronefs. Les installations pour le stockage et l’entretien de différents appareils sont également prévues à cet effet.

Pour rappel, l’héliport est un aéroport ou une partie de l’aéroport qui est uniquement réservé au trafic des hélicoptères.

Dans les grands aéroports, il existe plusieurs installations au profit des passagers. On peut citer parmi ceux-ci :

  • Les restaurants
  • Les salons
  • Les services d’urgence
  • Les services d’opérateur de base fixe
  • Le service de contrôle de la circulation aérienne
  • Les quais
  • Les rampes pour hydravions

Les aéroports appartiennent majoritairement à des États. Mais dans la plupart du temps, pour des nécessités d’une bonne gestion, ils sont loués à des sociétés privées. Celles-ci sont soumises au respect des cahiers de charges.

Par ailleurs, de toutes les installations, le bâtiment principal de l’aéroport est l’aérogare. On appelle aérogare, l’interface ou la liaison entre les transports terrestres individuels ou collectifs et les avions. En d’autres termes, l’aérogare est le lieu où le passager aérien accomplit des formalités d’enregistrement auprès de la compagnie aérienne, de même que des formalités douanières ou policières.

Au sens strict, l’aéroport se résume exclusivement au sens d’aérogare.

Il est fréquent de trouver dans les plus grands aéroports, plusieurs aérogares. Dans un aéroport, il peut également y avoir un hydro aéroport. Ce dernier est bâti près d’un plan d’eau afin de desservir les hydravions.

On parle également d’adaport. Mais c’est une spécificité qu’on remarque au Québec. L’adaport désigne en effet un aéroport qu’on retrouve exclusivement au cœur d’une zone urbanisée. On le destine aux avions à décollage court.

Qu’est-ce qu’un aérodrome ?

On appelle aérodrome, un site qu’il soit civil ou militaire, qui est aménagé pour permettre aux avions le décollage et l’atterrissage. L’aérodrome comprend nécessairement des infrastructures indispensables pour le bon fonctionnement de l’aviation. On y trouve particulièrement :

  • Une ou plusieurs pistes d’atterrissage ou de décollage
  • Les aires de stationnement
  • Les ateliers de réparations et de vérifications

On trouve sur le site de l’aérodrome, des associations ou entreprises dont les activités sont en lien avec l’aéronautique.

En clair, l’aérodrome est un terme qu’on utilise pour distinguer les lieux à partir desquels sont diligentées les opérations aériennes des différents appareils capables de s’élever et de circuler dans les airs.

Il faut toutefois reconnaitre que le terme aérodrome est très souvent utilisé au Royaume-Uni et dans la plupart des pays du Commonwealth. Ce n’est pas le cas en ce qui concerne l’anglais américain.

Pour définir concrètement l’aérodrome, il faut se référer également à l’approche conceptuelle de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Pour cet organisme, l’aérodrome est « une zone définie sur terre ou sur l’eau (y compris tous les bâtiments, installations et équipements) destinée à être utilisée en tout ou en partie pour l’arrivée, le départ et le mouvement de surface des aéronefs. »

Les différences entre aéroport et aérodrome

Quand on parle d’aviation, l’aéroport et l’aérodrome représentent deux endroits importants.

En nous basant sur la définition donnée par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), on peut dire que l’aérodrome correspond à l’ensemble des différents aménagements destinés à favoriser le décollage et l’atterrissage des avions.

Par contre, on désigne par aéroport, toutes les infrastructures destinées au trafic aérien commercial de passagers ou de fret. Y sont également comprises les activités commerciales et administratives. On peut citer parmi celles-ci, les ventes de billets, les déclarations douanières, etc.

Comme vous l’auriez compris, l’aéroport est implanté sur un aérodrome. De façon schématique, on pourrait dire que l’aérodrome sert de base à l’aéroport. On est du coup tenté d’affirmer, si l’on doit procéder à une hiérarchisation, que l’aéroport est considéré comme l’accessoire de l’aérodrome.

Techniquement, il ne peut exister de décollage d’avions ou d’atterrissage d’hélicoptères sans aérodrome.

L’autre différence majeure réside dans le fait que les aéroports et les aérodromes ne sont pas soumis aux mêmes normes. Ce sont les normes de l’OACI qui sont applicables aux aéroports tandis que les aérodromes sont soumis à des normes spécifiques, exception faite des directives de sécurité.

Que retenir ?

En somme, bien qu’il existe des similitudes entre aérodrome et aéroport, des différences subsistent entre ces deux termes. Si tous les aéroports peuvent être appelés aérodromes, l’inverse n’est pas pour autant vrai, car tous les aérodromes ne peuvent pas être appelés aéroports.

La différence entre ces deux notions est également liée à la superficie. Étant donné que l’aéroport est implanté sur un aérodrome, on peut en déduire que la superficie de l’aérodrome est plus grande que celle de l’aéroport.

De même, l’aéroport et l’aérodrome ne sont pas soumis aux mêmes normes. Si vous avez toujours quelques difficultés à distinguer aéroport et aérodrome, sachez que l’aérodrome désigne les structures et les infrastructures qui sont indispensables à l’atterrissage et au décollage des avions.

Quand on parle de structures, il faut entendre la piste d’atterrissage ou de décollage. Elle peut se trouver sur terre ou sur l’eau. Quant aux infrastructures, elles désignent les bâtiments servant de stockage ou destinés à l’entretien des aéronefs. On y trouve également la piste de contrôle. Par contre, l’aéroport n’interfère pas dans la partie technique que nécessite l’aviation.